Le vélo est l’avenir de Narbonne….

LE VELO EST L’AVENIR DE NARBONNE…

Plus de 60 personnes à la Vélorution de Vélocité Narbonne ce samedi 18 novembre, dans la bonne humeur et sous un soleil automnal….

Informons, démontrons, expliquons, convainquons… Le vélo est l’avenir de Narbonne…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une vidéo d’une minute, sur la toute nouvelle chaîne Youtube de Vélocité Narbonne

Le compte rendu dans l’Indépendant et le Midi Libre du 21 novembre

indep22no-2

Publicités

Vélorution familiale le samedi 18 novembre à 15h

velorution15nov

Samedi 18 Novembre
à 15 heures

(RV place des quatre fontaines )

Vélorution familiale
en centre ville 

(circuit facile adapté aux enfants)

Pour réclamer plus de prise en compte des vélos et des piétons à Narbonne.

Arrivée à 16 heures à la Biocoop de centre ville (36 bd Marcel Sembat), où un goûter sera offert par la Biocoop pour feter l’inauguration de son « espace vélo »…

Venez nombreux, en famille, et avec des vélos décorés et des pancartes…
Rappel : les enfants de mois de 12 ans doivent porter un casque-vélo.
Les gilets jaunes sont conseillés.

Ailleurs en Europe…

Discours prononcé lors de la Vélorution du 22 septembre 2017

velorution 22septAllons voir ailleurs en Europe

Cette Vélorution clôture la Semaine Européenne des Mobilités organisée par l’Union Européenne.
Allons donc voir ce qui ce passe ailleurs en Europe, question mobilités douces.

Les seules villes européennes qui ont résolu les problèmes de congestion/pollution liés à l’usage inconsidéré de l’automobile sont celles qui ont lancé des politiques volontaristes, pluriannuelles et budgétisées pour limiter la place de l’automobile et favoriser l’usage du vélo au quotidien.

Dan ces villes les déplacements quotidiens se font pour 50 à 60 % à vélo ou à pied, 30 à 40 % en transports en commun, et seulement 10 % en voiture.
Rien que pour le vélo, la part modale cycliste atteint 36 % pour l’ensemble des Pays-Bas, et dépasse 50 % à Amsterdam, 40 % à Groningen, plus de 50 % à Copenhague au Danemark…
On trouve de tels résultats en Hollande, au Danemark, en Suède mais aussi dans des villes d’Allemagne, d’Espagne ou d’Italie…

Comment ces villes ont réussi ?

L’expérience de ces villes montre que la limitation de la place de l’automobile nécessite en particulier les mesures suivantes :

– centre-ville historique en zone piétonne
– zone urbaine centrale en zone de rencontre à 20km/h avec priorité partout aux piétons et aux cyclistes
– zones résidentielles à 30 km/h, avec dispositifs d’apaisement et double sens cyclable généralisé
– artères principales équipées systématiquement de voies cyclables bidirectionnelles séparées avec des intersections aménagées
– interdiction totale des automobiles en transit pour la zone urbaine
– parkings sécurités pour les vélos dans l’espace public et dans les habitats collectifs
– ateliers de réparation et d’entretien pour les vélos à disposition dans tous les quartiers
– une politique de formation et d’éducation

Des contre-exemples européens…

Partout en Europe où l’on a essayé de ménager la chèvre et le chou, on observe des échecs retentissants de politiques, parfois coûteuses, inadaptées

-des systèmes de vélo en libre service sous utilisés et ruineux (jusqu’à 4500 euros par vélo et par an pour la collectivité)
-des pistes cyclables non séparées inutilisées, bloquées par le stationnement automobile, parfois dangereuses car dépourvues de continuité..

Et même où le vélo se développe un peu et atteint 10 à 15 % de part modale, ce sont souvent des adeptes des transports en commun qui s’y mettent et la part de l’automobile ne change pas…

Il faut des budgets spécifiques et pluriannuels

Aménager la ville pour la transition douce coûte de l’argent.
Mais bien moins que tenter de s’adapter encore à l’automobile !!
Les aménagements cyclables sont 20 à 100 fois moins coûteux que les aménagements automobiles, que ce soit pour les voies, les parkings, l’emprise foncière etc..
Les villes qui ont réussi ont ainsi diminué fortement leurs budgets d’équipement et d’entretien de voirie.

Vélocité Narbonne présentera avant l’été 2018 son
Livre Blanc pour les déplacements doux à Narbonne

Ce Livre Blanc démontrera en détail que Narbonne peut devenir une ville modèle, pionnière en France, pour

-une vie urbaine plus harmonieuse
-des espaces publics réellement partagés pour tous, avec une place de la voiture limitée
-sans embouteillages et sans nuisances sonores
-permettant à tous, habitants et visiteurs, de respirer un air plus pur dans un environnement sain
-une meilleure santé pour ses habitants et ses enfants

En moins de 10 ans, Narbonne peut prendre le leadership français pour le développement du vélo dans les villes moyennes.
Nous offrirons notre projet, notre expertise et notre détermination à tous les Narbonnais…

Martin Guillemot
Président de Vélocité Narbonne

Vélorution le vendredi 22 septembre 18h

1- Dans le cadre de la Semaine Européenne des mobilités organisée par l’Union Européenne du 16 au 22 septembre à laquelle s’associent des villes et des collectivités dans toute l’Europe, notre association organise, pour clôturer cette semaine, une
Vélorution
le vendredi 22 septembre à 18 heures

Rendez- vous place de la mairie pour une balade en centre ville
et une courte prise de parole sur le parvis du théâtre…

Venez nombreux et parlez en autour de vous : le parcours sera court et facile, cette manifestation a pour but principal de mettre en avant les déplacements doux comme solution à la crise climatique, à la pollution atmosphérique etc…
2-Baromètre des villes cyclables
Si ce n’est déjà fait, pensez à donner 10 minutes de votre temps pour remplir le questionnaire en ligne lancé par la FUB (Fédération des usagers de la bicyclette) sur la cyclabilité des villes.
Cette enquête est une première en France et est très importante.
Le communiqué de presse  ici
Le lien vers l’enquête  www.parlons-velo.fr/

L’altertour passe par Narbonne le 22 Juillet

2017-02-20-parcours-france2-890x1024
​Présentation de l’AlterTour sur leur site internet :

« Chaque année depuis dix ans, plusieurs dizaines de cyclistes amateurs parcourent la France à vélo. Le but, découvrir les projets de ceux qui agissent pour la transition écologique. L’AlterTour a pris son départ lundi 10 juillet à Toulouse.

« L’AlterTour, c’est un tour familial qui n’est pas sportif, une balade à vélo à la rencontre des acteurs de la transition écologique. » Quand on lui demande de définir l’AlterTour, c’est ce que répond Mathieu Fromont, coordinateur de ce voyage à vélo qui prend son départ de Toulouse lundi 10 juillet.

Le projet a été lancé sous l’égide d’Altercampagne. Ce collectif d’organisations avait fait de la lutte contre les OGM son cheval de bataille. « En 2008, quand le moratoire est tombé, on a réorienté notre action en continuant à lutter contre les OGM, les paradis fiscaux mais aussi en allant à la rencontre des acteurs du changement », relate le coordinateur. Des acteurs qui s’inscrivent contre ce que l’association appelle « le dopage généralisé ». Un « dopage agricole » qui fait référence aux pesticides utilisés dans les champs, un « dopage commercial » qui pousse à une consommation incontrôlée de matières premières et à un accroissement des déchets mais aussi un « dopage énergétique », producteur lui aussi de déchets et moteur d’un monde où croissance et destruction vont de pair. »

suite des infos ici

affiche-web

L’altertour passe par Narbonne le 22 Juillet

L’étape du jour Capendu-domaine de Langel

à midi : pause au parc de la Campane pour une présentation de l’usine nucléaire de Malvési, du projet TDN-Thor et des actions citoyennes en cours

Repas pris en commun et sieste…

à 17 heures : rendez vous devant la médiathèque pour une Vélorution festive dans le centre ville, pour présenter l’AlterTour et, une fois de plus, réclamer une place digne pour les cyclistes et les piétons à Narbonne….
Le parcours sera court (  détails ici ) et adapté aux enfants, trottinettes, rollers…
Apportez des panneaux, de la musique, des ballons…

à 18h, départ pour le domaine de Langel.

Nous invitons tous les adhérents de Vélocité Narbonne à se joindre à cette action, en famille, avec des amis…

 

Fête du vélo de Vélocité Narbonne 4 juin

La fete du Vélo à Narbonne : ce dimanche 4 juin, une cinquantaine de membres de Vélocité Narbonne ont sillonné en zigzags le centre ville pour mettre en lumière à nouveau l’absence de prise en compte des vélos et des déplacements doux dans l’urbanisme. Nous réclamons une place digne et sans danger pour les cyclistes et les piétons….
L’avenir des villes est aux déplacements doux et à une réduction de la place de la voiture 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Indep 6 juin