L’altertour passe par Narbonne le 22 Juillet

2017-02-20-parcours-france2-890x1024
​Présentation de l’AlterTour sur leur site internet :

« Chaque année depuis dix ans, plusieurs dizaines de cyclistes amateurs parcourent la France à vélo. Le but, découvrir les projets de ceux qui agissent pour la transition écologique. L’AlterTour a pris son départ lundi 10 juillet à Toulouse.

« L’AlterTour, c’est un tour familial qui n’est pas sportif, une balade à vélo à la rencontre des acteurs de la transition écologique. » Quand on lui demande de définir l’AlterTour, c’est ce que répond Mathieu Fromont, coordinateur de ce voyage à vélo qui prend son départ de Toulouse lundi 10 juillet.

Le projet a été lancé sous l’égide d’Altercampagne. Ce collectif d’organisations avait fait de la lutte contre les OGM son cheval de bataille. « En 2008, quand le moratoire est tombé, on a réorienté notre action en continuant à lutter contre les OGM, les paradis fiscaux mais aussi en allant à la rencontre des acteurs du changement », relate le coordinateur. Des acteurs qui s’inscrivent contre ce que l’association appelle « le dopage généralisé ». Un « dopage agricole » qui fait référence aux pesticides utilisés dans les champs, un « dopage commercial » qui pousse à une consommation incontrôlée de matières premières et à un accroissement des déchets mais aussi un « dopage énergétique », producteur lui aussi de déchets et moteur d’un monde où croissance et destruction vont de pair. »

suite des infos ici

affiche-web

L’altertour passe par Narbonne le 22 Juillet

L’étape du jour Capendu-domaine de Langel

à midi : pause au parc de la Campane pour une présentation de l’usine nucléaire de Malvési, du projet TDN-Thor et des actions citoyennes en cours

Repas pris en commun et sieste…

à 17 heures : rendez vous devant la médiathèque pour une Vélorution festive dans le centre ville, pour présenter l’AlterTour et, une fois de plus, réclamer une place digne pour les cyclistes et les piétons à Narbonne….
Le parcours sera court (  détails ici ) et adapté aux enfants, trottinettes, rollers…
Apportez des panneaux, de la musique, des ballons…

à 18h, départ pour le domaine de Langel.

Nous invitons tous les adhérents de Vélocité Narbonne à se joindre à cette action, en famille, avec des amis…

 

Du mieux et… du moins bien !

50-bRappelez-vous il y a presque un an sur ce blog nous écrivions un article sur les dangers pour les piétons et les cyclistes de la circulation à Narbonne  (on peut le revoir ici) à la suite d’un accident mortel où une femme fut tuée par un tracteur sur  un passage piéton traversant la route à quatre voies en face du parc des sports….
La conclusion de cet appel était :
« Nous ne pouvons continuer à nous taire.
Ces accidents ne sont pas la faute à pas de chance.
Que ce nouvel accident soit enfin le départ d’une prise de conscience : la ville et ses voies de circulation doivent être partagées par tous les usagers. »

50-aIl nous appartient donc mettre au crédit de nos élus la décision de limiter, enfin, la vitesse à 50km/h sur cette voie urbaine, et de l’indiquer clairement avec des panneaux mettant en exergue les piétons et les vélos.
Ce n’est qu’une très timide avancée car il n’y a toujours pas de piste cyclable, ni de feu orange clignotant pour signaler le passage piéton, ni de passerelle, ni de trottoirs adaptés…
les cyclistes et les piétons sont toujours en grand danger dans ce secteur pourtant populaire et fréquenté par des enfants et des adolescents (parc des sports, zone verte, zone commerciale, parc des expositions, Aspirateur…).
Ce tout petit premier pas serait-il le début d’une prise de conscience ?

 

narbonne-plage01A Narbonne-plage, par contre, nous retrouvons le royaume du père UBU.

La voie cyclable aménagée de Gruissan à Saint-Pierre sur mer est une des seule réalisation complète pour favoriser la circulation des cyclistes dans ce territoire de vacances. Et comme cela répond à un vrai besoin, elle est très fréquentée, et c’est tant mieux !
Quelle ne fut pas la surprise d’un adhérent de notre association de découvrir, la semaine dernière, que des manèges avaient été installés en plein milieux de la voie cyclable, coupant la voie sans indication, obligeant les nombreux cyclistes à reprendre dans des conditions dangereuses la route principale.
Comme nous pensons que les propriétaires de ces manèges ne se sont pas installés là sans autorisation, il y a donc une personne au moins, fonctionnaire ou élu, qui a pris lé décision de mettre en danger la vie de centaines de cyclistes dont de nombreux enfants….

narbonneplage02

narbonneplage04

Un tout petit pas en avant, deux pas en arrière !!!
La prise en compte des piétons et des cyclistes à Narbonne n’est toujours pas une priorité…

 

 

Ne pas se fier aux gros titres !!!

Grande communication de la mairie de Narbonne ce 9 juin dans tous les journaux (L’Indépendant, le Midi Libre et la Depeche): dans le gros titre, voirie, trottoir et piste cyclable sont cités à égalité.

Si on regarde la carte en détails :

Voirie (=automobiles) = +de 420000 euros

Trottoirs (=piétons) = 90000 euros environ

Piste cyclable (=vélos) = quelques milliers d’euros
(réfection d’une piste cyclable route de Mauraussan dans le cadre de travaux sur la chaussée d’un montant total de 15000€)

À ce rythme, l’amélioration de la situation pour les cyclistes sera pour l’an 3000 !!!
Et les piétons, poussettes, fauteuils roulants attendront longtemps pour se déplacer mieux !!!

indep17-06-09

Fête du vélo de Vélocité Narbonne 4 juin

La fete du Vélo à Narbonne : ce dimanche 4 juin, une cinquantaine de membres de Vélocité Narbonne ont sillonné en zigzags le centre ville pour mettre en lumière à nouveau l’absence de prise en compte des vélos et des déplacements doux dans l’urbanisme. Nous réclamons une place digne et sans danger pour les cyclistes et les piétons….
L’avenir des villes est aux déplacements doux et à une réduction de la place de la voiture 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Indep 6 juin

La circulation à Narbonne : trop de zones dangereuses pour les piétons et les cyclistes !

10La vélorution de samedi 5 novembre a rassemblé une soixantaine de cyclistes de tous âges, dont de très jeunes enfants, dans une ambiance joyeuse mais grave : même en roulant tous ensemble, avec des gilets jaunes et un service de sécurité aux carrefours, l’espace public narbonnais se montre inadapté aux cyclistes et dangereux pour les piétons, et des automobilistes pressés et arrogants (certains!) ont toujours le dessus…

Nous avons parcouru 10 kilomètres dans des rues résidentielles, en zone de rencontre, sur les boulevards, autour de ronds points urbains, le long de pistes cyclables, et même sur des trottoirs ou des chemins en terre pour éviter des points trop dangereux.
Partout le même constat : les automobiles sont les reines, et même  quand le code de la route protège les piétons et les cyclistes (passages piétons, espace de sécurité d’1 m pour doubler un cycliste, priorités à droite, stationnements interdits…) c’est bien trop souvent le plus gros et le plus lourd qui domine.

Certes une part du problème revient à un certain manque de civisme des usagers et au laissez-aller dans le contrôle des infractions, mais une grande part des difficultés au quotidien des piétons et des cyclistes à Narbonne provient de l’inadaptation de l’aménagement urbain à Narbonne.

Avec cette vélorution nous inaugurons une grande campagne d’information et de dénonciation des points noirs les plus flagrants : nous allons pointer régulièrement, par un article sur ce blog, un exemple de point noir dangereux, et démontrer que souvent il suffirait d’un peu de bon sens pour y remédier en partie.

Mais nous restons persuadés que seul un plan d’ensemble et une volonté politique continue sur des années d’inverser les choses permettront le développement durable et continu des déplacements doux à Narbonne, conduisant à une ville plus agréable, plus apaisée, plus humaine. Ce sera l’objectif du Livre Blanc pour les déplacements doux que l’association présentera dans quelques mois.

Merci à tous les participants connus et anonymes de cette vélorution.
Bravo aux plus jeunes qui ont suivi sur leurs petits vélos et merci à leurs parents qui ont fait confiance à l’esprit de groupe de notre manifestation.
Et à tous : à la prochaine  !

Un diaporama (cliquez sur une photo pour ouvrir le diaporama):

Dans l’Indépendant du dimanche 6 novembre:
indep-6nov

 

Piétons et cyclistes circulent au péril de leur vie à Narbonne

indep28-09

Encore un accident mortel à Narbonne.

Chaque année, de très nombreux piétons et cyclistes sont blessés ou tués à Narbonne.
À chaque fois on entend des commentaires « quelle malchance !» , « comment est-ce possible ? » ou « incompréhensible …» comme dans l’article de l’Indépendant du jour.

Les responsabilités sont pourtant claires :

D’abord, c’est la circulation automobile, et souvent le non respect des règles du code de la route (vitesse excessive, non respect des passages piétons etc…) qui est la principale responsable de ces blessés et de ces morts.

Ensuite, c’est l’absence, depuis des décennies, d’une politique d’aménagement pour les piétons et les cyclistes, situation qui oblige les piétons et les cyclistes à se battre au quotidien pour faire respecter leurs droits.
Des quartiers résidentiels, des centres commerciaux, des zones artisanales ont été construites sans que jamais la circulation des piétons et des cyclistes n’ait été prévue ni même envisagée.

Trop c’est trop !

Comment continuer à fermer les yeux devant le mépris ressenti au quotidien par les habitants des Hauts de Narbonne, de Rochegrise, de Baliste ou de Razimbaud qui ne peuvent accéder au centre ville à vélo par des voies réservées.
Pourquoi doit-on mettre sa vie en péril pour aller acheter à vélo un clou ou un marteau au centre commercial, alors qu’il n’y a même plus de quincaillerie en centre ville ?
Combien d’enfants et de jeunes pourraient utiliser le vélo pour se rendre à l’école, au collège, au lycée si ils pouvaient faire ces trajets en sécurité.

Narbonne a un retard considérable dans l’aménagement de pistes cyclables séparés sur les grands axes, dans l’apaisement de la circulation en centre ville, dans le respect des trottoirs et passages piétons.
L’association Vélocité Narbonne propose depuis deux ans une autre politique.
Notre association prépare un livre blanc pour les déplacements doux.
Les solutions existent, qui permettraient un développement considérable de l’utilisation du vélo au quotidien, en toute sécurité. Plus de vélos, ce serait aussi un moyen de résoudre les problèmes de circulation dans notre ville.
Seule la volonté des élus de Narbonne et du Grand Narbonne fait défaut pour l’instant.

Nous ne pouvons continuer à nous taire.
Ces accidents ne sont pas la faute à pas de chance.
Que ce nouvel accident soit enfin le départ d’une prise de conscience : la ville et ses voies de circulation doivent être partagées par tous les usagers.

Agissons tous ensemble et vite …

Martin Guillemot
Président de Vélocité Narbonne

Ma Clape à 2 roues » : Comment découvrir la Clape autrement à vélo et ses acteurs de l’action citoyenne…

 

18sept2016

Ma Clape à 2 roues » : Comment découvrir la Clape autrement à vélo et ses acteurs de l’action citoyenne…

Dimanche 18 septembre, à l’occasion des 33e Journées européennes du patrimoine, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée s’associe à cinq associations du territoire, emblématiques de l’action citoyenne en direction du patrimoine naturel et de l’environnement afin de proposer un évènement inédit et convivial de découverte de la Clape à vélo.


Le temps d’une demi-journée, le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée, les associations de la Maison de la Clape, Vélocité, Rubrésus, l’Olivette, le Jardin de Langel et les Amis de la Fabrique du Sud proposent un parcours en vélo (encadré par les bénévoles de l’association Vélocité), au départ de Narbonne pour les curieux ! Au programme : découverte de trois sites emblématiques du massif de la Clape : la Maison de la Clape , la glacière de Vinassan et le Jardin de Langel.

Les trois points d’arrêt seront l’occasion de découvrir un lieu emblématique du massif et de rencontrer et d’échanger avec des membres associatifs engagés dans la valorisation et la protection du patrimoine naturel du massif de la Clape.

Le départ se fera en vélo à 9h du parking du Parc des sports et de l’amitié à Narbonne (47 rue avenue Pierre de Coubertin). Retour prévu vers 15h.

Conditions de participation
L’inscription est gratuite mais obligatoire pour participer à cet évènement. A cette occasion, l’Auberge Paysanne l’Olivette proposera une restauration à partir des produits de leur domaine (10 € le repas sur réservation obligatoire avant vendredi 16/09/2016).
Il est également possible de rejoindre le groupe en cours de route sur le site de la Glacière de Vinassan (vers 10h), à la Maison de la Clape (vers 11 h) ou au Jardin de Langel (vers 12h).

Informations et réservation :
06 19 88 47 32