A partir de cet été, le cédez le passage cycliste au feu rouge est généralisé dans Paris

Les feux tricolores ont été inventés pour faciliter la circulation des automobiles, et leur insertion dans la ville. Mais comme pour beaucoup de règles du code de la route, les vélos n’ont pas été prise en considération. Alors le code évolue, et c’est le cas de l’introduction du panneau cédez-le-passage cycliste au feu.
La ville de Paris, après expérimentation, généralise cette disposition.
Il est probable qu’à Narbonne cet décision pourrait être prise sans difficulté, et apporter un simplification à tous les cyclistes.

La présentation de l’opération sur le site de la ville de Paris :

Le panneau cédez-le-passage cycliste au feu autorise les cyclistes à tourner à droite, ou aller tout droit selon la configuration du carrefour, quand le feu est rouge et sous certaines conditions.
En 2012, la Ville de Paris a mené une expérimentation qui a démontré que le cédez-le-passage cycliste au feu rouge permet de fluidifier la circulation des cyclistes  Cette phase d’expérimentation a aussi montré que le passage cycliste au feu rouge n’est pas accidentogène et évite certains conflits entre les cyclistes et les véhicules arrêtés au feu, notamment l’angle mort.
Le cédez-le-passage cycliste au feu est donc généralisé progressivement entre juillet et fin septembre.

Le cédez le passage cycliste au feu, comment ça marche ?

Un panneau équipe les croisement où vous pouvez passer au feu rouge en cédant le passage aux autres usagers pour tourner à droite ou aller tout droit. En l’absence de ce panneau les cyclistes ont l’obligation de respecter le feu tricolore sous peine d’amende.

72194

  • Schéma 1 : le vélo tourne à droite. Le feu tricolore est rouge pour les voitures mais le panneau situé au-dessous du feu autorise les vélos à tourner à droite
  • Schéma 2 : le vélo va tout droit. Le feu tricolore est rouge pour les voitures mais le panneau situé au-dessous du feu autorise les vélos à avancer

Attention, les cyclistes ne sont pas prioritaires : ils doivent faire preuve de prudence et respecter en toute circonstance la priorité accordée aux autres usagers, en particulier aux piétons auxquels ils doivent toujours céder le passage.