Mende, préfecture de Lozère, un centre ville en zone de rencontre….

mende30-3

Le Midi Libre nous apprend il y a quelques jours une information qui sonne doux aux oreilles des cyclistes de Vélocité Narbonne :  A Mende, préfecture de la Lozère, les rues se situant à l’intérieur des boulevards circulaires sont devenues zone de rencontre.

En se rendant sur le site internet de la ville de Mende, on trouve quelques détails:

Les rues du cœur de ville, c’est-à-dire celles se situant à l’intérieur des boulevards circulaires, deviennent « zone de rencontre ». Dans cette zone, les véhicules, les piétons ainsi que les cyclistes cohabitent sur l’ensemble de la chaussée. Plusieurs règles s’appliquent : les cyclistes peuvent circuler dans les deux sens et tous les véhicules sont limités à 20 km/h. De plus, dans cette zone, les piétons sont prioritaires et peuvent marcher sur la chaussée sans pour autant gêner délibérément la circulation des véhicules (il n’y a plus la notion de trottoirs). Des panneaux signalant l’entrée dans la zone de rencontre ont été posés à différents endroitsmende30-2
Des quartiers en zone 30
Afin d’assurer la sécurité des habitants et notamment des enfants, des « zones 30 » sont instaurées à l’échelle de l’ensemble de certains quartiers : ainsi la vitesse autorisée dans les lotissements de Valcroze 1, Valcroze 2 et des Hauts de la Bergerie est désormais limitée à 30 km/h. Des dispositifs de ralentissement seront également installés prochainement.
Plus de véhicules sur la promenade du Vieux-Pont
Enfin, la promenade du Vieux-Pont, située entre le pont Notre-Dame et le pont de la Planche, sera dans les semaines à venir exclusivement réservée à la circulation des cyclistes (dans les deux sens) et aux piétons. Cela permettra de réaliser une continuité de la promenade le long du Lot.

La similitude de cette décision avec les projets de Vélocité pour Narbonne ne manque pas de nous frapper.

Mende-cathedraleCertes Mende, bien que ville Préfecture, ne compte que 16000 habitants.
Certes, centre historique est moins étendu.
Certes Mende ne reçoit pas autant de visiteurs et de touristes.

Mais à son échelle cette expérience voisine doit nous interpeller.
La circulation dans les centre-ville est un enjeu fondamental, et les citoyens français expriment, sondage après sondage, leurs désirs de voir la place de l’automobile se restreindre au profit d’une circulation apaisée.

Alors on a envie de dire : allez, chiche !
Narbonne pourrait devenir la première ville française  de 50000 habitants à rendre son centre historique à tous ses habitants, sur deux pieds, sur deux roues, une zone de rencontre , une aire de paix où l’on accueille les automobilistes à titre d’invités…
La loi le permet, des villes françaises montrent la voie, à nous maintenant !

Sources : L’article du Midi Libre
Le site Internet de la ville de Mende

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s